Hanoï & Halong

12.05.2014 #vietnam

Hanoï (en vietnamien Hà Nôi, c'est-à-dire « la ville au-delà du fleuve ») est la capitale du Viêt Nam, située au nord du pays sur les rives du fleuve Rouge (Sông Hòng). En 2004, sa population est estimée à plus de trois millions d'habitants.

J-0 : le minibus nous dépose à 50 mètres de l'hôtel. Chambre spacieuse, deux lits king-size, baignoire...


J 1 : on se lance dans une journée de visite de Hanoï. L'hôtel est au milieu des points à visiter, c'est parfait.

Premier arrêt au temple de Ngoc Son qui se trouve sur le lac de Ho Guom (20 000 dôngs / personne).

Les vietnamiens viennent prier toute la journée ; brûler des (faux) billets fait parti des offrandes.

L'architecture des bâtiments publiques est vraiment représentative du passé du pays.

On se rend à la gare d'Hanoi pour acheter nos billets de train pour Sa Pa (via Lao Cai). Notre hôtel nous propose seulement des billets de touristes en cabine de luxe : pour 11€ de moins par personnes, on prend des billets de nuit, cabine de 4 personne, lit souple, air conditionnée. (1 260 000 dôngs / personne - AR).

À tous moments de la journée, les vietnamiens font des offrandes devant leurs magasins. En général ils brûlent des liasses de faux billets.

Ensuite on marche jusqu'au lac de "Cong vien Thong Nhat" à pied. C'est toujours sympa de se donner des points de visites éloignés, on voit plein de choses moins touristiques sur le chemin.

Après une petite pause au bord du lac, on prend un taxi jusqu'à la "Flag Tower"

Au musée de l'ancienne citadelle d'Hanoi (30 000 dôngs/pers), il y a une exposition d'un photographe français qui a parcouru le Vietnam au début de l'occupation française. La sélection de 60 photographies a pour but d'exposer la vie des vietnamiens avant l'urbanisation et l'industrialisation du pays. L'exposition sera ensuite déplacée à Paris (plus d'infos bientôt).

Ce jour là, des étudiants viennent se faire photographier pour fêter leur diplôme.

Bunker

On ressort et on fait attention où on met les pieds.

On arrive à la "Pagode sur un pilier" mais c'est en renovations...

C'est le quartier des embassades et des riches : certaines rues sont gardées et réservées aux résidents.

Après quelques minutes de marche, nous voilà au mausolée d'Hô Chi Minh. Instant Wikipedia :

"La construction de l'édifice qui s'inspire de celui de Lénine sur la place Rouge à Moscou, a débuté le et a été inauguré le . L'inscription au-dessus du portique d'entrée : Chủ tịch Hồ Chí Minh signifie « Président Ho Chi Minh ».

Le corps de Ho Chi Minh est préservé dans le froid, sous un sarcophage de verre éclairé par les lumières tamisées. Le mausolée est fermé à l'occasion pour un travail régulier de restauration et préservation de la dépouille présidentielle. Sinon, le monument est normalement ouvert au public tous les jours de 9h à midi."

C'est grand, il y a des gardes partout, un périmètre de sécurité... mais c'est fermé.

On a pitié des pauvres gardes qui ne bougent pas d'un centimètre sous 34 degrés...

La sécurité avant tout sur les routes.

900 mètres après le mausolée, il y a le lac de l'Ouest et la pagode de Chua Tran Quoc (entrée gratuite).

On fait une pause "sunset" au bord du lac.

Le soir, après un restaurant Indien, on décide d'aller boire un verre dans les rues agitées d'Hanoi.

On retrouve deux français rencontrés à Tam Coc pour boire quelques bières (et Ice Tea...). 23h55 la police arrive, tous les bars doivent fermer au plus vite ; rien à voir avec l'activite nocturne d'Ho Chi Minh mais il y a des bars clandestins qui nous alpaguent sur le chemin du retour.

J 2 : pour 28$ par personne on décide de faire quelque chose qui n'était absolument pas prévu : une excursion à la fameuse Baie d'Halong. Départ à 8h00, on vient nous chercher dans un minibus pour 30 personnes bien serrées.

Une crevaison, un arrêt dans une station-boutique géante et 4 heures plus tard, on embarque sur le bateau.

Après un déjeuné pas trop mal sur le bateau, premier arrêt dans une grotte et on est pas les seuls...

C'est sympa.

Mais on est en Asie = il y a forcément des lumières de toutes les couleurs, même dans un endroit naturel.

On reprend le bateau.

Arrêt dans un village flottant de "fish-farmer" : ils élèvent des poissons sous leurs maisons flottantes.

On paye 3$/personne pour faire une heure de kayak au lieu des 20min incluses dans notre forfait (on a déjà payé 5$/pers pour le kayak).

Il y a des grottes, cest vraiment super beau et calme. Mais il y a beaucoup de déchets qui flottent...

Retour après 30min et on nous dit qu'il faut partir si on veut pas rentrer trop tard à Hanoi... #arnaqueVietnamienne

On a fait très peu de tours touristiques de ce genre alors la journée nous a semblé pas trop mal pour le prix. Par contre le voyage est épuisant.

J 3 : on laisse nos sacs à la réception de l'hôtel et on se ballade en attendant le train du soir.

On passe par la rue des bricoleurs : ils font tout ce qui est faisable

Le midi on s'arrête au Quán Cun (31a Phan Dinh Phung). C'est très bon et frais et les plats classiques ne sont pas trop chers.

On passe ensuite au marché de Dong Xuan. C'est un marché Vietnamien classique (on trouve de tout dans un gros bazare, mais c'est pour les revendeurs). Il n'y a rien de plus que les marchés des autres villes.

Le soir il y a des restaurants sur un des côtés : plutôt bons et pas chers.

On prend le pont de "Long Biên" qui fait 1700 mètres de long. Terminé en 1903 par une entreprise française (rachetée par Eiffel depuis).

Une fois le pont passé il n'y a plus un seul touriste.

C'est interdit aux piétons, il y a une route par sens et une voie de train au milieu.

Certains en profitent pour faire leur marché à mi-chemin même si ça crée des embouteillages.

Dernier stop de la journée, les boutiques d'affiches communistes de la rue Hàng Bac. On y trouve des impressions et des peintures sur papier de riz à bon prix.

21h50, après un dîner au McDo local (Loteria) c'est l'heure de prendre le train S03 pour Lao Cai ; la nuit s'annonce agitée.