Île de Kapas

28.04.2014 #malaisie

Petite île à 6 kilomètres au large de Marang, Kapas est très peu occupée par les hôtels et constituée principalement de jungle ; ambiance très reposante et fonds marins presque intacts.

Après 2 heures de taxi entre Kuala Besut et Marang (120rm/4), on prend nos billets de bateau avec Manon et Antoine (30rm/pers), direction Qimi Chalet pour nous et Turtle Valley pour eux.


Seulement 15 minutes de bateau (fifteen et non fifty...) sont nécessaires pour rejoindre l'île. Il y a pas grand monde et très peu de bateaux : ouf, on commençait à avoir marre des bateaux-taxis des Perhentians.

L'accueil au Qimi Chalet est très agréable, on attend notre chambre avec un jus de pastèque et un bon repas.

L'île est très sauvage mais bien organisée : escaliers et passerelles pour passer d'une baie à l'autre et nettoyage des plages tous les matins, même en basse saison :)

Ambiance carte postale.

On se promène un peu pour découvrir les plages autour de notre guesthouse, les plages au bout de l'île sont dépourvues d'hôtels pour le moment.

La cuisine de Rose est vraiment excellente ! Le Roti Canai avec le Curry au poulet est incontournable. Le poulet à la noix de coco, oignons, piments et citronnelles à la Malaysienne est également super bon.

Notre chalet est perché dans les arbres avec des marches de 40cm de haut pour y grimper. Il est mal isolé (heureusement que la moustiquaire est là !), il n'y a pas d'eau chaude et ce n'est pas ultra propre. Si vous voulez du grand confort, préférez un autre hôtel de l'île. Mais la position sur l'île, le calme, l'accueil parfait de toute la famille et la cuisine nous permettent de passer un super séjour.

Couché de soleil sur la côte Est de la Malaisie.

Le matin, la vue de notre chalet est plutôt agréable.

Juste après celle de notre hôtel, c'est une immense plage avec un sable très fin et presque personne. Les fonds marins sont magnifiques et très préservés.

La plage avant n'est pas terrible (Coral Beach), il y a du "monde", trop d'hôtels et des bateaux...

Un petit bout détaché de Kapas avec un hôtel de luxe. Apparemment les fonds autours sont magnifiques et accessibles en kayak.

Noly, le mari de Rose est toujours là pour faire rire les enfants de ses hôtes.

Ce soir c'est l'anniversaire de Rose, notre repas est annulé pour manger un barbecue tous ensemble.

Estelle est plutôt contente : il y a 5 chats de 4 mois et 6 chatons qui avaient 5 jours à notre arrivé (tous de la même mère).

Normalement le roux devrait s'appeler Estelle ou Robin en fonction de son sexe...

Dernière soirée devant le couché de soleil.

Le restaurant de Qimi Chalet n'est qu'à quelques mètres de la mer quand elle monte. Entre l'accueil et le charme de l'île c'est difficile de partir mais il est déjà temps.

Retour en bateau à Marrang, taxi jusqu'à Kuala Terrenganu puis 55 minutes d'avion jusqu'à Kuala Lumpur où Tony nous attend depuis 6 heure du matin.

Après avoir découvert qu'il y avait un terminal dédié à Air Asia et à 10 kilomètres des autres terminaux, nous voilà désormais trois pour la suite du voyage ; direction Ho Chin Minh City.