Koh Tao & Koh Samui

22.05.2014 #thailande

Ko Tao ou Koh Tao est une île à environ 70 kilomètres de la côte entre Surat Thani et Chumphon. Son nom, dont l'origine est controversée, signifie « l'île de la tortue ». Selon certains cela est dû au profil de l'île, selon d'autres, à la présence (ancienne) de nombreuses tortues venant se reproduire sur ses plages.

Bangkok : le départ est prévu à 6H00, après des au revoir les moins chaleureux du monde de notre "guesthouse", on se dirige vers le checkpoint de Lomprayah. On a acheté nos billets 2 jours avant pour 1100 baths par personne (25€).


Il faut 6 heures de car plutôt confortable pour rejoindre Chumphon, lieu de départ de notre catamaran survitaminé.

On s'intalle chez Captain Nemo, on fait un petit repas, on écoute les conseils de Philippe (notre hôte) pendant plus d'une heure et on fait quelques courses. On termine la journée au Golden B.B.Q. Pour 3,5€ par personne, c'est barbecue à volonté : pas spécialement bon, sûrement pas super frais mais ça change...

Jour 1 : on marche le long de la côte pour trouver la plage qui nous conviendra le mieux.

On passe par des maisons abandonnées et un chemin plutôt abrupte mais on ne découvre rien d'extraordinaire.

On termine à Freedom Beach : une jolie petite baie presque sauvage, dont les fonds sont pas mal et la plage ensoleillée jusqu'à la fin d'après midi : une des plus belles de l'île.

Malheureusement, il est difficile de trouver des fonds intacts autour de Koh Tao : beaucoup de coraux morts...

Jour 2 : on fait un tour de l'île en bateau pour 18€ par personne (repas, boissons, fruits compris). Premier arrêt sur Koh Nang Yuan, une toute petite île soi-disant très protégée avec son unique hôtel.

L'entrée (comprise dans notre tour) est de 2,3€ (100 baths) par personne et les bouteilles sont interdites pour préserver la plage (ou vous forcer à consommer au bar). Je pense qu'ils accordent environ 0% de ce budget au nettoyage de la plage...

Deuxième arrêt : Mango Bay : les fonds sont vraiment très beaux, l'eau super claire. Dommage que la petite plage soit difficile d'accès depuis Mae Haad.

On fera quelques autres arrêts, pratique pour découvrir les plus belles plages. On termine entre Shark Island et Shark Bay.

On test la plage de Mae Haad : l'eau est suspecte, ça ne donne pas envie.

Notre restaurant le plus cher en 2 mois : 1535 baths pour 3 personnes (33€).

- 1 Orangina

- 2 bières

- 1 plat d'antispastis à partager

- 2 spaghettis bolognaise

- 1 pizza

- 3 moelleux au chocolat

Des produits importés d'Italie, bien cuisinés et bien présentés : ça fait du bien !

Notre plage préférée : Thian Og Beach. Il faut passer par un hôtel de luxe ou par des rochers pour y aller = il y a peu de monde. Le sable est fin et on y est bien. Si on pousse le vice, on peut squatter la douche et la piscine du Resort mais le restaurant est ultra cher.

À 40 minutes de palmes, il y a Shark Bay, on y voit des tortues à coup sûr.

Ce jour là il y avait 6 requins autour de nous ; du bébé au papa aussi grand que moi...

J'en ai vu un chasser à quelques mètres de moi = frissons !

Après une heure d'observation ils commencent à être curieux... faut dire que je devais ressembler à un Curly géant avec mon tee-shirt jaune (même bronzé, deux heures dans l'eau ça ne pardonne pas) : je dois les "repousser" avec mes palmes.

J'approche un specimen d'au moins 1m50...

...je fais une petit photo avec ma copine et je rentre.

Le personnel de l'hôtel de luxe organise un ramassage des quelques algues.

On testera brièvement Sairee Beach : sans intérêt, sale, plein de bateau, sable grossier...

Après 7 nuits sur Koh Tao, on retrouve Koh Samui pour 2 nuits dans le même hôtel que l'année dernière. Les trois quart des clients du Lamai In 99 sont des occidentaux qui viennent draguer des Thaïlandaises (moyennant 1000 baths/jour)...

Le soir on fait la fête pour notre dernière soirée avant de rentrer. Sur la photo c'est des bars à filles : concept étonnant quand on a pas l'habitude.

Tony nous quitte un jour avant car il n'y avait plus de place dans l'avion ; je l'emmène à l'aéroport qui est à 25 minutes en scooter, ce qui revient à 250 baths au lieu de 500 avec un taxi (essence comprise).

Après son départ on test un restaurant Suisse pour se réadapter à la cuisine occidentale.

Le dernier jour on doit quitter la chambre à 12H et notre avion est à 18H00 : on se pose à la piscine et on emprunte les douches du personnel pour se rafraichir avant le départ. Impossible de négocier le taxi qui sait qu'aucun collègue ne brade les prix...

Autant on a plus fait le tour de Koh Tao cette année mais on a presque rien fait à Koh Samui ; vous pouvez voir nos photos de l'année dernière (avec Koh Tan et Koh Phangan en bonus). Koh Samui mérite vraiment qu'on s'éloigne des coins touristiques, moches et inintéressants.

Départ de Koh Samui pour Kuala Kumpur.

L'embarquement d'un A380 c'est très long...

L'avion part avec une heure de retard à cause d'un problème technique (5 heures de retard pour Tony la veille pour les mêmes raisons).

On dine et après 4H00 de sommeil, un bébé a eu la bonne idée de pleurer : il reste 6 heures de voyage (sans dormir pour ma part)...

On a attendu nos baggages 40 minutes, 1 heure de Roissy Bus, 10 minutes de Métro : on est de retour chez nous, je suis en tongues/tshirt/short, il fait 9°, c'est la tristesse ultime... c'est quand les prochaines vacances ?

Les 88 pages du roadbook nous aurons fait gagner beaucoup de temps et enlevées du stress même si "ce n'est pas très voyageur" comme certaines personnes croisées sur le chemin nous ont dit ; toutes les informations n'étaient pas exactes mais ça nous aura donné des pistes.

Nous avions déjà les hôtels, des prix approximatifs sur les transports et surtout un itinéraire optimisé pour ne pas faire des kilomètres inutiles. Cela ne nous a pas empêché de demander régulièrement des informations aux locaux qui nous ont souvent bien aidé.

On s'en tire avec un budget moyen de 50€ par jour et par personne, tout compris (avions, hôtels, visites, transports, repas...).

On sera passé par 5 pays, pris 9 avions, 8 bateaux, loués 5 scooters, 6 vélos, pris 2 trains, une dizaine de cars, des bus et on aura marché 460 kilomètres soit une moyenne de 7,3 kilomètres de marche par jour.